Le sens “commun”, une alternative au capitalisme ?

pour-un-nouveau-sens,M154896
Partager les idées, les voitures, les connaissances, les maisons. Le “commun” inspire citoyens, philosophes ou juristes…

Quoi de commun entre les mouvements Occupy, les partisans du « logiciel libre », qui souhaitent un meilleur partage des idées et connaissances, ou encore les nouveaux modes de consommation alternatifs, qui fleurissent à travers le monde ? L’aspiration, précisément, au « commun », affirment le philosophe Pierre Dardot et le sociologue Christian Laval. Pour eux, ces myriades d’initiatives sont en train d’inventer de nouveaux rapports sociaux et politiques, même si les acteurs du collaboratif n’en sont pas toujours conscients. Le commun pourrait devenir « le terme central d’une nouvelle alternative politique au capitalisme ».

En savoir plus …