En Normandie, les agriculteurs se ruent vers le bio

Capture d’écran 2016-03-04 à 17.35.15

L’agriculture bio peut-elle permettre aux agriculteurs de sortir de la crise profonde dans laquelle ils sont pour nombre d’entre eux en train de sombrer. C’est la question que nous posions dans UP en faisant état d’une étude démontrant les performances de l’agriculture bio en termes de rendement, de productivité et de sécurité. Aujourd’hui, de nombreux agriculteurs semblent avoir entendu l’appel du bio. Ils se ruent pour se convertir. Mais attention, danger. En effet, une conversion demande de la trésorerie, du temps, une volonté bien ancrée pour changer tout son modèle de production et de pensée, s’inscrire dans des circuits de distribution courts. Le bio ne peut être qu’une bouée de sauvetage. C’est un changement profond que les organismes professionnels et les pouvoirs publics semblent bien en peine à accompagner.